29 février : Journée de sensibilisation aux lésions attribuables au travail répétitif!

février 27th, 2020

29 février : Journée de sensibilisation aux lésions attribuables au travail répétitif!

par ergoCentric

Le dernier jour de février, lors de la seule journée calendaire non répétitive, de nombreux événements partout dans le monde soulignent la Journée de sensibilisation aux lésions attribuables au travail répétitif, qui visent à favoriser la sensibilisation du public aux troubles musculo-squelettiques – douloureux mais évitables.

« Lésion attribuable au travail répétitif » est un terme fourre-tout rassemblant l’ensemble des blessures que subissent les tissus mous (muscles, tendons et nerfs) du cou, du haut et du bas du dos, de la poitrine, des épaules, des bras et des mains lorsqu’ils sont trop souvent mobilisés aux mêmes tâches.

Selon le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail, 4,5 millions d’adultes canadiens souffrent de microtraumatismes répétés suffisamment graves pour limiter leurs activités quotidiennes, ce qui représente fardeau économique estimé à 22 milliards de dollars par an (en anglais). La majorité de ces blessures sont causées par des activités reliées au travail, et non pas seulement celles réputées physiquement exigeantes. Des risques sont également présents dans l’environnement de bureau. Les mouvements répétitifs auxquels le personnel de bureau est habitué, par exemple s’asseoir, cliquer, soulever, se tourner et s’étirer, peuvent entraîner des lésions des tissus mous du cou, des épaules et du dos. Se manifestant d’abord par des douleurs, ces blessures peuvent évoluer vers des troubles invalidants qui empêchent les individus de travailler ou de mener une vie normale.

Le risque de LATR doit être réduit sur les lieux de travail, y compris dans les bureaux. La première étape consisterait à reconnaître que chaque employé a une morphologie propre pour ensuite leur fournir un poste de travail ergonomique qui s’adapte à celle-ci. Des sièges ergonomiques adéquats permettront de prévenir les douleurs au bas du temps tandis que les accessoires ergonomiques comme les bras articulés pour écrans aideront à positionner l’écran à la hauteur des yeux de manière à prévenir les blessures au cou. Plus important encore : les employeurs doivent prendre conscience que l’ergonomie est plus rentable lorsqu’on en tient compte tôt dans la conception de l’écosystème de travail plutôt qu’en la considérant comme une solution à des problèmes survenus après coup.

#rsiday  #workshouldnthurt  #PreventRSI


A propos ergoCentric?

L’équipe d’ergoCentric est ici pour vous aider. Les articles de ce blogue, dans lesquels nous vous présentons de l’information sur l’ergonomie, la sécurité du travail, etc. ont été rédigés afin de vous aider à prendre des décisions éclairées en fonction de VOS besoins.

Avez-vous des questions ou des doutes par rapport à l’un des articles? Avez-vous des suggestions de contenu d’articles? Avez-vous déjà écrit des billets susceptibles d’intéresser nos lecteurs? Communiquez avec nous!

Nous vous encourageons à nous faire part de vos commentaires sur les articles ou à nous envoyer un courriel à l’adresse [email protected] Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux collaborateurs souhaitant partager leurs opinions sur l’ergonomie, la sécurité en milieu de travail et autres.

N’oubliez pas de vous abonner afin de recevoir une notification lors de la parution d’un article.


S'il Vous plaît Signalez Vos Commentaires et Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *