Le Poste de Travail Ergonomique : Travailler à Domicile

juillet 6th, 2020

Le Poste de Travail Ergonomique : Travailler à Domicile

par Lucy Hart

COVID-19 a eu lieu. Vous avez été envoyé au travail depuis votre domicile, bien que vous n’ayez pas de poste de travail ergonomique.

Vous vous êtes demandé où vais-je travailler, puis vous avez atterri dans votre chambre ou votre canapé, à la table cuisine, à la salle à manger ou à la table basse du salon, et vous avez peut-être même rebondi sur tout ce qui précède en essayant de vous mettre à l’aise.

En cherchant sur Google des conseils sur l’installation d’un bureau à domicile, vous avez bricolé une installation de brousse (oreiller/boîte/livres). Il s’agit de l’oreiller sur la chaise ou derrière votre dos ou les deux, et d’une boîte ou d’une pile de livres sous votre ordinateur portable ou sous vos pieds.  Cela vous semble familier ? Inconfortable et peut-être douloureux, vous avez peut-être fait un achat impulsif d’un produit “ergonomique” quelconque, voire même d’un fauteuil “ergonomique”.

Ergonomic WorkStation

Alors, comment ça se passe pour vous ?

Comme l’a rapporté le National Post, un sondage DART & maru/Blue a été réalisé auprès de Canadiens travaillant à domicile et a révélé:

  • 52% souhaitent un meilleur fauteuil de travail
  • 48% souhaitent un meilleur bureau et/ou un meilleur espace de travail
  • 19% désirent une amélioration de l’éclairage

L’avenir reste incertain. Si le travail à domicile n’était pas dans le collimateur de votre employeur avant le COVID-19, les rumeurs suggèrent qu’il pourrait très bien faire partie de la nouvelle norme – votre nouvelle norme – pendant des mois, des années ou même de façon permanente.

Au milieu de cette incertitude, une chose n’a pas changé : ce dont le corps humain a besoin. Vous devez maintenir un bon alignement lorsque vous adoptez diverses postures qui soutiennent vos systèmes musculaire et squelettique. Ainsi, vous éviterez les tensions et le surmenage pendant le travail.

Les avantages à long terme de la prise en charge de vos besoins sont le confort, l’élimination ou la réduction des blessures et des maladies chroniques. En particulier, les maladies chroniques telles que les maladies cardiaques, le diabète de type 2, divers cancers, l’obésité et la diminution de la mortalité.

Pensez à long terme. Il est temps d’investir intelligemment dans un poste de travail ergonomique qui apporte des avantages aujourd’hui et pour les années à venir.

Qu’est-ce qu’un poste de travail ergonomique ?

Un poste de travail ergonomique :

  • S’adapte à la forme et à la taille de votre corps
  • Vous permet de vous déplacer dans de multiples postures de soutien tout en maintenant votre corps dans un bon alignement
  • Vous soutient, vous et vos outils de travail

Les composants d’un poste de travail ergonomique comprennent généralement votre chaise, la ou les surfaces de travail et des accessoires tels qu’un bras de moniteur et un repose-pieds.

Évaluez l’installation de votre bureau à domicile actuel

L’évaluation de votre posture et de vos possibilités de mouvement dans votre installation actuelle est un bon point de départ avant d’investir dans un poste de travail ergonomique.

Vous devez être capable de vous déplacer dans des postures qui vous donnent des avantages biomécaniques pour effectuer votre travail avec un minimum de stress sur votre système musculo-squelettique. Bien qu’il ne soit pas nécessaire de maintenir des positions articulaires neutres 100 % du temps pour minimiser les risques, votre poste de travail doit vous permettre de supporter et d’assumer fréquemment les tâches suivantes tout au long de la journée :

  • Tout en étant assis :
    • Vos pieds touchent au sol et vos jambes sont à peu près à 90°.
    • Les cuisses sont à peu près parallèles au sol
    • Au moins 90° entre les cuisses et le haut du corps ; plus de 90° est préférable pour un appui optimal pour la région lombaire
    • Pour les tâches informatiques :
      • Les bras reposent le long du haut du corps, avec les épaules détendues, les avant-bras horizontaux et les coudes près du corps
      • Les poignets sont droits (pas pliés)
    • Le cou est droit
  • En position debout :
    • La tête, le cou, le haut du corps et les jambes sont approximativement alignés et verticaux ; un pied peut être soulevé sur un repose-pied pendant de courtes périodes
    • Pour les tâches informatiques :
      • Les bras reposent le long du haut du corps, avec les épaules détendues, les avant-bras horizontaux et les coudes près du corps
      • Les poignets sont droits (pas pliés)

Vous pouvez également évaluer les caractéristiques de votre chaise et surface de travail existante en utilisant le BIFMA Ultimate Test for Fit publié par la Business and Industrial Furniture Manufacturers Association

Toute lacune identifiée au cours de la phase d’évaluation contribuera à éclairer votre choix d’un poste de travail ergonomique.

Votre fauteuil de travail

Votre siège

Commencez par une taille de siège adaptée à vos dimensions physiques, puis recherchez des caractéristiques réglables pour adapter votre corps à vos mensurations afin qu’il soit bien aligné pour un soutien et un confort maximum, par exemple la profondeur et la hauteur du siège, la hauteur du soutien lombaire, la hauteur des accoudoirs et la position latérale.

Pour vous assurer que vous avez la possibilité de passer d’une position à une autre, recherchez un dispositif d’inclinaison, par exemple synchro-inclinaison, multi-inclinaison qui vous permet de déverrouiller la chaise (siège et dossier) afin que vous puissiez l’incliner ou la basculer doucement pour améliorer la circulation sanguine.

D’autres caractéristiques telles que le réglage indépendant de l’angle du dos vous offrent plus de possibilités de mouvement pour passer d’une position verticale à une position où vous ouvrez l’angle au niveau des hanches pour un plus grand confort au niveau du bas du dos. Reportez-vous à la liste de contrôle ci-dessous pour obtenir des indications sur l’alignement et les mouvements.

Task Chair Office Seating tCentric Hybrid

Le service de recommandations de sièges en ligne d’ergoCentric vous indiquera les solutions d’assise recommandées.

Votre surface de travail

Pour maximiser le retour sur votre investissement dans un fauteuil ergonomique, vous devez placer vos outils de travail (équipement et matériel) à des hauteurs et distances appropriées.

Hauteur

Pour les tâches de saisie, la surface de travail doit être à la hauteur des coudes lorsque les pieds reposent sur le sol. Les tables de cuisine et de salle à manger ainsi que les produits portant l’étiquette “bureau d’ordinateur” sont généralement fixés à une hauteur trop élevée pour que la plupart des femmes et certains hommes puissent travailler en toute sécurité avec les outils technologiques. Une surface réglable en hauteur est souvent nécessaire pour vous permettre de régler la surface de travail suffisamment bas pour éviter de stresser votre corps.

Étant donné la nécessité de bouger davantage, le choix d’une plage de réglage de la hauteur qui couvre à la fois la hauteur de vos coudes en position assise et la hauteur de vos coudes en position debout vous permettra de passer confortablement d’une position assise à une position debout. Cela peut grandement contribuer à prévenir les effets négatifs de la sédentarité sur la santé.

Taille de la surface de travail

Pensez à votre équipement et à votre matériel et à la fréquence à laquelle vous les utilisez. Choisissez une surface assez large et assez profonde pour y placer vos outils de travail de manière à ce que votre corps soit bien aligné et soutenu. Voici des règles simples pour le positionnement :

  • Les articles les plus fréquemment utilisés sont à votre portée immédiate
  • Les articles occasionnellement utilisés sont à votre portée
  • Les articles rarement utilisés sont les plus éloignés de vous, et il n’est pas nécessaire de les avoir directement sur votre plan de travail

Accessoires

Il peut être nécessaire d’ajouter des accessoires tels qu’un bras de moniteur, un support pour ordinateur portable et/ou un repose-pieds à votre poste de travail pour vous assurer que vous vous déplacez fréquemment dans des positions neutres. Quelques conseils à prendre en compte :

Foot Flexor
  • Votre écran doit être placé à distance de votre bras ou même plus loin pour le confort visuel, avec la ligne supérieure de l’écran à la hauteur des yeux ou légèrement en dessous. Un bras de moniteur ou un support pour ordinateur portable peut être nécessaire pour vous permettre de réaliser cette configuration.
  • Si un ordinateur portable est votre seul appareil informatique, il est pratiquement impossible de positionner correctement le clavier et l’écran en même temps. Une solution courante consiste à ajouter un clavier/souris externes et à élever votre ordinateur portable sur un support, soit à accrocher l’ordinateur portable à une station d’accueil et/ou ajouter un moniteur externe, qui est éventuellement monté sur un bras de moniteur, et à ajuster la hauteur pour garder votre cou droit.
  • Si vous portez des lunettes à double foyer et que vous utilisez la partie inférieure des verres correcteurs pour regarder l’écran, vous aurez très probablement besoin d’un écran plus bas que celui décrit ci-dessus afin de pouvoir garder votre cou droit lorsque vous regardez l’écran. Vous devez toujours garder votre écran à distance de bras pour le confort visuel.

Retour sur votre investissement

Pour tirer le meilleur de votre poste de travail ergonomique, vous devez l’utiliser tel qu’il a été conçu pour être utilisé. Familiarisez-vous avec toutes les commandes et effectuez des réglages tout au long de la journée pour votre confort, votre santé et votre bien-être.

Enfin, n’oubliez pas de faire des pauses mentales et physiques dans votre travail.

Pensez à long terme. Il est temps de prendre des décisions éclairées qui auront des effets positifs à long terme sur votre santé et votre bien-être.


A propos Lucy Hart?

Lucy Hart, MSc, CCPE, WELL AP est la directrice de l'ergonomie et du bien-être au travail chez ergoCentric. Elle est une ergonome professionnelle certifiée canadienne (CCPE) et une professionnelle accréditée WELL. Lucy préside le sous-comité d'ergonomie de la BIFMA (Business and Institutional Furniture Manufacturer's Association) qui a élaboré et maintient la ligne directrice de l'industrie en matière d'ergonomie. En tant que présidente du comité technique de la CSA sur l'ergonomie du bureau, elle a dirigé la révision de la norme CSA Z412, qui est passée de ligne directrice à une norme d'application de l'ergonomie du bureau pour le groupe de l'Association canadienne de normalisation (CSA). Elle est également co-présidente du Comité international de sensibilisation pour la conférence sur l'ergonomie appliquée.


S'il Vous plaît Signalez Vos Commentaires et Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *